Aujourd’hui (NØ) partage avec vous ses petits trucs et astuces de brodeuse… Des moyens simples mais efficaces d’obtenir un travail plus soigné et plus régulier lorsque vous décidez d’orner un tissu de motifs brodés.

Le matériel de base pour commencer la broderie :

Embroidery Tips Material

Papier carbone pour textile : il sert à transférer les motifs sur le tissu. Si le support est foncé, il vaut mieux utiliser du papier blanc et pour les supports clairs, il faudra opter pour du papier jaune (moins visible ensuite). Vous pouvez aussi utiliser un stylo qui s’efface à l’eau.
Papier calque : (NØ) l’utilise pour relever les motifs et faire les modifications nécessaires pour adapter le dessin en fonction du projet.
Film plastique : il sert de couche de protection pour ne pas abimer le calque en transférant le dessin sur le tissu.
Pointe métallique : (NØ) s’en sert pour copier les motifs grâce au papier carbone.
Ciseaux : ils sont réservés uniquement à la découpe de fils et de matières textiles pour ne pas s’émousser.
Tambours à broder ou métier à broder : Ils sont indispensables pour bien tendre le tissu et permettre une broderie à la fois plus précise et plus rapide.
Les aiguilles à broder sont des aiguilles de longueur moyenne avec un chat long et fin. La taille 22 est adaptée pour broder à 6 brins de coton DMC ou 6 brins de Soie d’Alger ou équivalent, la taille 24 ou 26 servira pour broder avec 2 ou 3 brins de ces mêmes fils ou équivalents et enfin la plus fine, la taille 28 sera utilisée pour broder à 1 brin.

Tambours et aiguilles, les trucs et astuces de (NØ) :

– Pour les tambours à broder, les deux cercles sont entourés d’une bande de toile de coton écru d’environ 2cm de large et enroulée sur tout le diamètre des cercles. Cette petites astuce permet de maintenir une bonne tension du tissu en évitant que ce dernier ne « glisse » entre les deux cercles au cours du travail.
– La taille des aiguilles joue un rôle important, outre le fait qu’en choisissant la bonne grosseur vous ne perdrez pas trop de temps à enfiler les aiguillées, le trou formé par le chat de l’aiguille dans le tissu permet au fil de passer plus facilement à travers sans abimer le tissu ni user le fil.

Embroidery Tips Threads and Fabrics

Le fil à broder DMC Mouliné : composé de 6 brins séparables, la gamme de couleur est très étendue et en fait un fil facile à trouver et à utiliser. Chaque écheveau contient 7 mètres de fil.
Les tissus : la broderie s’adapte à tous types de matériaux (cuir, plastiques, non-tissés…) mais pour commencer mieux vaut s’exercer sur de la toile de lin ou de coton, faciles à piquer, lavables et douces au toucher, les toiles sont un support très accessible.

Fils et tissus, les trucs et astuces de (NØ) :

– Le fil de coton est très facile d’utilisation mais vous pouvez aussi varier les fils en utilisant par exemple la Soie d’Alger de la marque « Au Ver à Soie » (6 brins séparables) plus difficile à trouver, mais le lustre et la vibrance des couleurs et de la matière sont un régal ! Ou encore utiliser des fils de laine Appletons (à l’origine conçus pour la broderie Crewel) ou des fils pour tapisserie tels que la laine d’Aubusson.
– Afin d’éviter que le travail ne se déforme, il est préférable de laver les tissus avant de les utiliser.

Le dessin du motif à broder :

Embroidery Tips Drawing

Après avoir dessiner le motif sur le papier calque (en l’adaptant si besoin aux dimensions du projet final) placer la face encrée du papier carbone contre l’endroit du tissu, le papier calque avec le motif par dessus et enfin la feuille de plastique sur le calque. Épingler soigneusement afin que rien ne bouge pendant la phase de dessin. Relever les contours du motif à l’aide de la pointe métallique.

Pour ce projet je me suis (très) inspiré des motifs proposés par une artiste brodeuse dont j’apprécie particulièrement le travail délicat, amusant et poétique, Yumiko Higuchi. Vous pouvez aller faire un tour sur son site ou sur son compte Instagram pour vous aussi aller piocher des idées ! Ou simplement acheter un de ses nombreux livres proposant des motifs à broder.

Yumiko Higuchi Book

Le dessin de motif, les trucs et astuces de (NØ) :

– Penser à adapter la forme et la taille du motif à la taille du projet final en enlevant une feuille ou en inclinant la tige des fleurs selon un autre angle… Le papier calque est parfait pour corriger les détails.

La broderie à l’aiguille :

Pour cela il faut bien tendre le tissu sur le métier ou dans les cercles à broder en serrant bien la vis de maintient…

Embroidery Tips Motif on the Fabric

Avant de vous lancer, il faut réfléchir à l’ordre dans lequel vous aller broder les différentes parties du dessin, par exemple d’abord les feuilles, puis les tiges, ensuite les pétales des fleurs et enfin le calice, ou inversement en fonction du motif…

Embroidery Tips Step by Step
Embroidery Tips Step by Step
Embroidery Tips Step by Step

Les points utilisés ici sont les points suivants :
point de chainette
point de tige
point lancé
point de noeud
Pour savoir comment faire, venez faire un tour sur cet article ( Points à Points #01 ), vous trouverez toutes les explications et les schémas descriptifs pour réussir votre broderie !

Broderie à l’aiguille, les trucs et astuces de (NØ) :

– Préparer le fil en séparant les brins un à un. Prendre le nombre de brins nécessaires, même si vous avez besoin des 6 brins, les séparer au préalable permettra de conserver un travail plus lisse et plus régulier.
– Couper environ 50 à 60 cm de fil, pas plus ! Si l’aiguillée est trop longue vous perdrez du temps à faire passer tout le fil à travers le tissu et surtout le fil va s’user et s’effilocher.

Les jolies broderies florales :

Embroidery Tips Flowers
Thistle
Sunflower
Daisy
Petal
Exotic

Finitions de la broderie, les trucs et astuces de (NØ) :

– Retourner le travail et couper les fils à 5 mm au dessus du noeud ou les glisser sous les fils brodés.
– Dans les ateliers de broderie Haute-Couture, on passe une légère vapeur sur l’envers de l’ouvrage, sans jamais toucher la broderie, à environ 20 cm du tissu puis on laisse sécher avant de passer l’apprêt.
– Pour apprêter une broderie qui ne sera pas destinée à être lavée à grande eau, on applique une fine couche d’un mélange spécial ou de colle blanche diluée sur les fils et les noeuds du bout des doigts, ce qui demande un peu d’expérience pour ne pas faire de tâche, ou avec un cure-dent.
On dit dans les ateliers que la qualité du travail d’une brodeuse se reconnait, entre-autre, à la propreté de ses envers… À bonne entendeur…

En suivant les trucs et astuces de (NØ), le résultat est très joli non ? Et vous vous avez des conseils à partager avec nous ? N’hésitez pas à laisser un commentaire…

Devinez maintenant ce que (NØ) va faire de ces jolies fleurs…

Thistle
Exotic Flower

Une petite idée ? Surprise-Surprise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + 5 =